Depuis le 1er août, le Livret A a vu son taux passer de 1 à 0,75%. Le rendement n’a jamais été aussi bas. Heureusement, divers placements alternatifs qui pourront protéger votre épargne avec des rendements intéressants existent. Tour d’horizon.

 

L’assurance-vie en euros

Contrairement à certaines idées reçues, les fonds ne sont pas bloqués des années durant lorsqu’ils sont investis dans une assurance-vie. Si vous décidez de les retirer avant cette échéance, les intérêts seront simplement plus lourdement taxés. Le contribuable a la possibilité être imposé au barème ou en fonction d’un taux forfaitaire (de 0 à 4 ans 35% et 4 à 8 ans 15%).

On peut imaginer un épargnant taxé à 14% et qui choisit l’imposition au barème. Cette année, les fonds en euros doivent rapporter 2,25%, en moyenne, cet épargnant est susceptible de gagner 1,59% net, même s’il retire de manière anticipée ses fonds.

Effectivement, pour des placements à court terme, ce n’est pas tant la facturation de frais d’entrée que la fiscalité qui pénalise l’assurance-vie. L’assurance-vie peut être donc une bonne alternative au Livret A, mais il faut bloquer ses fonds sur une durée assez importante afin de permettre d’amortir les frais.

 

 

Le Plan Epargne Logement (PEL)

Si vous désirez obtenir encore plus, il est aussi possible de vous tourner vers le PEL. Celui-ci n’est pas soumis à l’impôt pendant 12 ans, à part des prélèvements à 15,5%. Toutefois il a surtout l’avantage d’offrir un taux brut de 2 %… ce qui revient à 1,69% net.

Bien que le capital de l’épargnant soit garanti dans ce cas, il doit par contre bloquer ses fonds pendant 2 années sous peine de voir chuter son taux d’intérêt.

 

 

Le Livret Jeune

Si vous avez moins de 26 ans, le Livret Jeune peut être une très bonne alternative au Livret A. Son taux est établi par chaque institution bancaire et est toujours supérieur à celui du Livret A. Il se fait que certaines banques soient plus généreuses que d’autres. Société générale propose ainsi un taux de 2,25% quand la Banque Postale n’offre que 2%.

Le fonctionnement du Livret Jeune est identique à celui du Livret A, chaque quinzaine les intérêts sont calculés, les sommes à tout moment disponibles. Seuls diffèrent la limite de versement (de 1.600 euros) ainsi que les conditions d’accès. Pour y souscrire, il faudrait avoir entre 12 et 25 ans. En effet, le livret se ferme automatiquement le dernier jour de l’année où l’épargnant fête son vingt-cinquième anniversaire.

Catégories : CréditInvestir