On en entend souvent parler, mais personne ne sait vraiment ce que c’est. L’effet de levier est pourtant un terme courant en finances et en bourse qu’il est bon de connaître car toute personne active peut y être un jour ou l’autre confrontée. Une entreprise n’a pas toujours les fonds nécessaires pour investir, d’où l’effet de levier par endettement.

Definition de l’effet de levier

L’effet de levier désigne des techniques qui visent à multiplier les profits mais qui comportent ses risques. Parmi les plus courantes de ces techniques, il y a l’endettement et l’acquisition d’actifs à long terme. L’effet de levier est un amplificateur de toutes ces techniques sur l’investissement initial. En d’autres termes, il s’agit de doper les performances, mais il faut savoir que les risques augmentent en conséquence.

Les avantages de l’effet de levier

Dans la pratique, voilà comment cela se passe : vous achetez un titre, même si vous n’avez pas toute la somme qui fait sa valeur, c’est d’ailleurs le cas très souvent d’où son appellation de technique d’endettement, pour le revendre ensuite à un cours supérieur et faire ainsi profit. L’endettement est par définition une notion négative, mais avec l’effet de levier, il peut être positif. En empruntant, l’entreprise augmente ses dettes et sa capacité d’investissement, mais si l’effet de levier s’avère positif, le profit couvrira l’emprunt mais également sa capacité d’investissement qui sera supérieure à la dette contractée.

Les risques de l’effet de levier

Le risque est de voir le cours chuter et de perdre ainsi votre investissement. C’est pourquoi, l’effet de levier est une technique à manier avec prudence et surtout, avec expérience. Les capitaux propres sont supprimés et la valeur des actifs diminue. Ces pertes seront considérables à long terme et pourront même entraîner la faillite de l’entreprise si le titre acheté et pour lequel on s’est endetté est important.

Catégories : Investir